Institut GREFOR
Recherche
Recherche Menu

La méthode

Née en 1951 de la phénoménologie, de la psychanalyse, de la gestalt-théorie, de l’existentialisme et de traditions orientales, la gestalt-thérapie s’est différenciée au fil de sa diffusion, aujourd’hui mondiale, en plusieurs courants. Elle appartient au champ de la psychothérapie relationnelle, discipline autonome et non médicale aux côtés des trois autres disciplines du champ psy : la psychanalyse, la psychiatrie et la psychologie.
La gestalt-thérapie est conduite généralement à deux mais aussi en groupe et vise le changement par l’interaction patient – gestalt-thérapeute. Les difficultés éprouvées par le patient trouvent leur origine dans des habitudes, des inhibitions, des illusions œuvrant sans qu’il en ait conscience dans sa vie présente et qui altèrent sa représentation du monde et sa capacité à éprouver, à penser et à agir.

Le gestalt-thérapeute favorise la prise de conscience par le patient des aspects non conscients de son vécu, dans une perspective globale de l’humain, incluant les perceptions, les pensées, les émotions, les souvenirs, les sensations corporelles, les anticipations, les actes, les fantasmes… L’expérience humaine se construit et se modifie d’instant en instant à partir de l’histoire de vie de la personne, de son inscription sociale, professionnelle, culturelle actuelle et de son environnement immédiat.

Porter attention au cours de la présence, présence à soi, à l’autre, à la relation et au monde constitue, en même temps, une méthode de connaissance de soi et de sa façon d’être au monde. C’est une méthode d’accroissement de la conscience dans chaque instant de sa vie et une méthode de changement et de développement par l’intégration des prises de conscience.
Dans l’entretien clinique, le gestalt-thérapeute est sollicité dans sa professionnalité et dans son humanité.
Cet entretien est conçu comme une rencontre impliquant deux êtres humains dans leur individualité et leur singularité. L’observation de leur façon d’entrer en contact, d’interagir et de tisser leur relation contribue au développement du patient.
La psychothérapie régulière au long cours conduit au tissage d’une relation forte entre patient et gestalt-thérapeute permettant, dans un lien de confiance, d’approcher des aspects intimes, délicats et sensible de l’expérience humaine.

Psychothérapie et institution

La psychothérapie est une réponse aux besoins ou aux élans personnels de chacun selon un cheminement et une maturation individuelle. Entamer une psychothérapie engage le patient et le psychopraticien ou le gestalt-thérapeute dans une rencontre intime et une relation humaine dans un rythme et un cheminement qui leur est propre.
Le respect de cette relation humaine singulière et de cette aventure unique conduit l’Institut GREFOR à ne pas s’immiscer dans le lien thérapeutique : les activités thérapeutiques se déroulent hors de l’Institut GREFOR. Si vous êtes intéressés par les groupes thérapeutiques continus ou ponctuels, nous vous invitons à contacter directement les organisateurs.

Si vous souhaitez vous engager dans un cheminement thérapeutique en gestalt-thérapie, le site de l’Institut GREFOR propose une liste de gestalt-thérapeutes formés par l’institut. Nous vous invitons à compléter les informations que vous pourrez y trouver par une visite des sites des organisations professionnelles qui pourront  vous apporter des éléments complémentaires sur leur trajectoire professionnelle postérieure à leur formation.
L’Institut GREFOR adhère aux 5 critères par lesquels les organisations professionnelles (AFFOP, SNPPsy, PSY’G, CEG-t, SFG, etc.) précisent les conditions d’exercice de l’activité autonome de praticien de la psychothérapie et proposent une autoréglementation de la psychothérapie :

  • psychothérapie personnelle approfondie,
  • formation spécifique à la pratique de la psychothérapie,
  • supervision continue de la pratique professionnelle,
  • engagement déontologique par l’adhésion continue à une organisation professionnelle,
  • reconnaissance professionnelle par une organisation distincte de l’institut de formation

⇑ Haut de la page