Institut GREFOR
Recherche
Recherche Menu

MANIFESTE DU COLLECTIF DES 7

7 instituts historiques de formation de gestalt-thérapie, d’orientations différentes, partageant une exigence de qualité, se sont mutuellement reconnus dans un manifeste commun :

MANIFESTE DU COLLECTIF DES 7

Les 7 instituts de formation de gestalt-thérapeutes — Champ GEPGGreforIffpIfgtIlfgGestalt+ — prêtent une attention toute particulière aux questions d’éthique et de déontologie et s’appliquent à délivrer un enseignement respectueux de leurs stagiaires : de leur dignité, de leur autonomie et de leur liberté. Ils sont également attentifs à délivrer à ces mêmes stagiaires une formation prônant le strict respect de la préservation et de la protection des droits humains fondamentaux*, dans leur (future) pratique de la gestalt-thérapie.

(* Tels que garantis par la Constitution française)

  1. Reconnaissent mutuellement la qualité de leurs cursus de formation ouvrant au métier de gestalt-thérapeute dans leurs spécificités respectives, dans le respect des différences pédagogiques de chacun, à partir d’un long travail de confrontation de leurs pratiques pédagogiques.
  2. Affirment que former un gestalt-thérapeute est un processus long, nécessitant 5 à 6 années, dans des dispositifs pédagogiques expérientiels, en présentiel, sans s’interdire l’utilisation circonstanciée des nouveaux moyens technologiques
  3. Mettent en avant la nécessité d’une connaissance mutuelle suffisante entre le candidat et l’institut, ouvrant à un choix éclairé et mûrement réfléchi, de part et d’autre, de s’engager dans un cursus de formation longue, s’interdisant tout prosélytisme.
  4. Développent des collaborations institutionnelles, théoriques et pédagogiques
  5. Reconnaissent l’importance et la nécessité d’une autoréglementation responsable, de l’exercice de la pratique de la gestalt-thérapie et de la formation de gestalt-thérapeute, par des organisations professionnelles autonomes et distinctes de ces instituts :
  6. Reconnaissent les organisations professionnelles suivantes : EAGTCEG-t, SFG, FPGT, Affop, FF2P, SNPPsy, PSY’G .
  7. Reconnaissent l’importance et la nécessité de l’adhésion continue à une organisation professionnelle engageant déontologiquement, chaque institut vis-à-vis de ses stagiaires, chaque formateur de l’institut vis-à-vis de ses patients, chaque stagiaire de l’institut vis-à-vis de ses patients au regard du code de déontologie d’un tiers autonome et distinct de ces instituts.
  8. Contribuent à l’efficience de l’autoréglementation responsable du champ professionnel de l’exercice de la gestalt-thérapie et du champ professionnel de formation de gestalt-thérapeutes :
    1. par leur adhésion continue à des organisations professionnelles de leurs choix,
    2. par leur contribution active au fonctionnement des organisations professionnelles auxquelles ils adhèrent,
    3. par la transmission à leurs stagiaires de la nécessité, tout au long de leur carrière de gestalt-thérapeute, d’adhérer continument à une organisation professionnelle distincte de l’institut et de contribuer activement à son fonctionnement.

 


ENSEIGNEMENT DE LA GESTALT-THÉRAPIE EN FRANCE

La gestalt-thérapie est enseignée dans 7 INSTITUTS en France

Depuis plus de 40 ans, en France, pour les 4 instituts les plus anciens (EPG — Ecole Parisienne de Gestalt ; IFGT — Institut Français de Gestalt-Thérapie ; IFFP — Institut Français de Formation Psychocorporelle ; Grefor — Institut de Recherche et Formation de Gestalt-thérapeute) et plus de 20 ans pour les instituts de formation les plus récents (Gestalt+ ; Champ G ; ILFG — Institut Limousin de formation de gestalt-thérapie) la gestalt-thérapie est enseignée dans un objectif de formation de praticiens de la gestalt-thérapie et de gestalt-thérapeutes.

Ces 7 instituts, porteurs de l’enseignement de la Gestalt en France, et à vocation de formation professionnelle, développent et encouragent la production de savoir et de la recherche, soit en interne, soit en externe (universités, centres et laboratoires de recherche, etc.).

Ils partagent un référentiel de compétences commun, défendant une formation professionnelle longue : 5 années d’étude, soit, a minima, 1450 heures de formation à partir du niveau de la licence, incluant :

  • 600h de formation théorique et méthodologique, 400 à 500h de pratique clinique,
  • 150h de supervision didactique,
  • 250 h minimum de thérapie personnelle,
  • ainsi qu’une formation éthique et déontologique.